la maison bois par maisons-bois.com

Dossiers maison bois

 



La maison passive > La maison passive: un concept exigeant

Photo : Patrick Blanc

Imaginez une maison parfaitement isole, comme si elle avait t recouverte dun manteau qui la protge autant lhiver que lt. Il fait bon lintrieur puisque vous y vivez et y rejetez de la chaleur. Si, en plus, il y a un peu de soleil, cest encore mieux, et vous navez plus besoin de chauffer. Cette ide, cest celle de la maison passive : la chaleur dgage par lintrieur de la maison (tres vivants, appareils) et celle apporte par lextrieur (ensoleillement) suffit chauffer lhabitation. Le concept est n en Allemagne, la fin des annes 80. Depuis, plus de 10 000 ralisations de ce type ont vu le jour en Europe : maisons individuelles, immeubles collectifs, coles, bureaux, maisons de retraite En France, 65 oprations ont t identifies comme tant "passives"*. Ce sont surtout des maisons neuves (75 %), isoles, construites la campagne et plutt en plaine. Gographiquement, la rgion Rhne-Alpes est celle o l'on en trouve le plus mais les Pays de la Loire, l'le-de-France et la Picardie sont galement trs actives en matire de construction passive. N'est pas passive qui veut Une maison est dite "passive" si elle remplit les trois conditions suivantes : des besoins de chauffage infrieurs 15 kWh/m_/an (contre 50 kWh/m_/an pour une maison BBC-Effinergie) ; une excellente tanchit l'air ; une consommation d'nergie totale qui n'excde pas les 120 kWh/m_/an (toutes applications confondues lintrieur de la maison, y compris lectromnager). Le reste des besoins sera couvert par des systmes dnergie alternatifs (panneaux solaires). La maison passive est trs conome par rapport une construction traditionnelle : titre de comparaison, les logements des annes 60 ou 70 ncessitent en moyenne 320 kWh/m2/an ! Quatre principes de base La conception de la maison passive repose la fois sur des recettes de construction ancestrales et sur quelques principes fondamentaux. Le btiment doit tout d'abord tre compact : la surface des parois en contact avec l'extrieur doit tre rduite au minimum afin de limiter les dperditions hivernales de chaleur. Ensuite, le btiment devra tre orient vers le sud pour utiliser de faon optimale les apports solaires.

Page suivante : Une "super isolation"